Tambour chamanique

Découvrez notre sélection d'instruments de musique à percussion conçue pour entrer en transe chamanique

Sélection de tambour chamanique à acheter

Le tambour de chaman est l'instrument le plus important qui rythme les séances chamaniques

Apprendre à jouer du tambour chamanique

Apprendre comment il faut tenir le bâton de bois, ou le hochet, pour frapper les peaux, apprendre comment placer ses doigts de la main gauche sur les différents types de baguettes.

Sélection de tambour chamanique pour les végans

Vous souhaitez vous mettre au tambour chamanique tout en respectant la vie des animaux

Notre sélection de tambour chamanique à acheter

Le livre idéal pour apprendre à jouer du tambour de chaman

Notre sélection de tambour chamanique végan

Pourquoi jouer du tambour chamanique ?

Pour se mettre en transe, pour faire le vide, pour s’ouvrir à l’inconnu. Mais aussi, et surtout, pour se recentrer sur sa propre énergie et sur son pouvoir personnel. La pratique chamanique est un chemin de vie et une quête de transformation personnelle. Il n’y a pas une seule manière d’être chaman. C’est un voyage intérieur qui peut nous amener très loin dans notre conscience et dans notre capacité à nous ouvrir à l’invisible et au sacré.

Le tambour chamanique est un outil qui permet de se connecter à l’énergie et aux vibrations du tambour. Il est également un instrument de musique et peut donc faire partie intégrante d’une séance.

Les séances de tambour chamanique peuvent durer d’une demi-heure à une heure. Le nombre de personnes dans une séance est généralement compris entre 6 et 8.
Le tambour chamanique est un instrument qui permet de faire circuler l’énergie et les vibrations à travers tout le corps, mais également d’entrer en transe.


L’utilisation du tambour permet :
– d’accéder à un état modifié de conscience, propice au développement personnel et spirituel ;
– de se connecter à l’énergie et aux vibrations des différents tambours ;
– de se reconnecter à la nature.
Le tambour chamanique est un instrument qui permet de faire circuler l’énergie et les vibrations à travers tout le corps, mais également d’entrer en transe. Il s’utilise en position allongée ou semi-couchée.
Le tambour chamanique peut être utilisé seul ou accompagné par d’autres instruments (flûte, chant, hochet, etc.).

tambour de chaman
chaman pratique et transe

Comment choisir le tambour chamanique adapté à sa pratique ?

Le choix du tambour chamanique doit être fait après une réflexion approfondie, en tenant compte notamment des besoins de chacun : les personnes qui pratiquent régulièrement, celles qui souhaitent simplement s’amuser, les enfants (qui ne sont pas encore en âge d’être initiés), etc.
Le choix d’un tambour chamanique est un acte important. Il doit être choisi avec soin, en fonction de ses besoins mais aussi et surtout en fonction de ce qui résonne pour vous, car c’est cette résonance qui permettra au tambour de faire son travail : vous connecter à votre intuition et à ce que vous êtes réellement !

Le tambour chamanique est composé de plusieurs parties :
– le fût : il est constitué d’une pièce de bois sur laquelle est tendue une peau. Il peut être en bois ou en peau animale ;
– les grelots : ce sont des petites pièces métalliques suspendues au fût par des cordons ;
– les différents types de peaux : on trouve différentes tailles et épaisseurs de peau. Les peaux utilisées pour la pratique du tambour chamanique sont souvent en cuir de vache (peau extérieure) et de chèvre (peau intérieure).
Les peaux utilisées pour la pratique du tambour chamanique sont souvent en cuir de vache (peau extérieure) et de chèvre (peau intérieure).
L’utilisation d’un tambour chamanique nécessite un apprentissage. Pour les débutants, il est recommandé de commencer par des tambours à peau animale : le choix se porte généralement sur une peau souple, comme la peau de chevreau ou celle du veau.

Comment se déroule une séance chamanique ?

Une séance chamanique est toujours un processus très particulier.
Elle se décompose en plusieurs phases :
– Le choix du tambour chamanique : il est recommandé d’opter pour un tambour dont la peau est souple et qui n’est pas trop lourd. Les peaux de chamois ou d’agneau sont particulièrement appréciées pour cette raison, tout comme les peaux de chèvre ou de veau (qui sont également très souples).
– La préparation du tambour chamanique : le choix du tambour dépend de votre expérience dans ce genre de travail. Il est possible d’utiliser une simple peau de mouton, un tambour en bois ou en métal, ou encore de la peau tendue sur des cadres (comme dans le chamanisme sibérien).
– La pratique du son du tambour : il est conseillé aux débutants d’utiliser le son du tambour pour se concentrer et se connecter à son intuition. En effet, ce n’est pas tant l’instrument lui-même qui va vous permettre de travailler mais plutôt le son qu’il produit. Le tambour est un instrument très puissant qui permet d’entrer en résonance avec les forces de la nature et l’énergie des esprits.
– La transe chamanique : c’est la partie la plus importante de la séance chamanique, et ce n’est pas pour rien ! Elle se déroule dans un cadre bien précis et doit être pratiquée sous la guidance d’un chamane.
La séance chamanique dure généralement entre 1h30 et 2 heures, et peut avoir lieu de manière individuelle ou en collectif dans le cas d’un travail de groupe.

séance chamanique

Comment apprendre à jouer du tambour chamanique ?

Le premier aspect important lorsqu’on veut apprendre à jouer du tambour chamanique est d’apprendre comment il faut tenir le bâton de bois, ou le hochet, pour frapper les peaux. Il faut aussi apprendre comment placer ses doigts de la main gauche sur les différents types de baguettes. La plupart des tambourinaires utilisent des baguettes en os ou en bois, mais il existe une autre méthode qui consiste à utiliser deux petites baguettes en bois, appelées « bâtons de pluie », qui sont reliées entre elles par un fil métallique. On peut également utiliser une baguette métallique plus petite que l’on appelle la « corde de prière » ou « corde magique ». On peut aussi utiliser des baguettes en bois plus petites appelées des « pointes de prière ».


La deuxième partie importante est d’apprendre à bien placer les doigts. Pour cela, il faut apprendre le placement et la position des mains pour frapper correctement. Il y a différentes positions : la main gauche qui se place derrière l’oreille ou dans un creux de la tête, les mains croisées devant la poitrine, les mains posées sur une épaule…
Il existe plusieurs types de tambours chamaniques qui sont fabriqués à partir d’une seule et même branche. Le tambour le plus simple que l’on trouve chez les chamanes est appelé le bâton de pluie, parce qu’il ressemble à une petite baguette. Il existe plusieurs tailles, et les chamanes peuvent utiliser différents bâtons selon leur taille et la partie du corps sur laquelle ils vont travailler.

Nos derniers articles

tambour chamanique

Qu’est-ce que le chamanisme ?

Le chamanisme est un mot d’origine toungouse qui signifie « s’adresser à l’esprit » ou « entrer en contact avec...